MANQUE ou MARQUE ?

Divagation méditentative


« Tu m’as manqué.e depuis plus longtemps que je ne t’ai vu.e ».

Car j’étais absente, à moi, au monde, longtemps.


Mais … Est-ce que je peux dire « tu m’as manqué.e » ?

Est-ce que tu le prendras mal, si je te dis que non, tu ne me manques pas ?


Tu ne me manques pas,

Parce que tu me peuples.

Tu es imbriqué.e en moi.

Ma matière s’est re-modelée, à ton contact, pour t’accueillir et te contenir,

Pour garder en moi, vif, ce que je veux conserver de plus précieux.

Tu ne me manques pas, parce que tu n’es pas.

Ni moi non plus.

Nous sommes.


Mathildi

10 III 2020