ENFANT - TERRITOIRE

Divagation méditentative


Tentative d’exprimer comme la vie est immense (en toi), (pour toi), Sans plonger l’autre, elle/lui qui t’écoute, dans l’impuissance à en saisir le sens.

Comment faire passer un bout de (ta) vérité ~ ou au moins, un fragment de sens (car le nommer vérité serait déjà trop le simplifier), qui se cabre et se débat dès qu’on cherche à le définir / et ce faisant, à l’emprisonner ? Comment apprivoiser toute cette vastitude, lui faire accepter de se tordre et de se comprimer dans une poignée de mots, une petite boîte d’Ore (sans le « Pan », faune trop explosif), et qui, une fois donnée à tel être cher, pourrait libérer son immensité à la compréhension de celle/celui à qui elle a été offerte ?

Peut-être que le ciel est encore trop vaste pour certain.e.s. Comme l’univers d’un brin d’herbe pour d’autres. L’enfant explore un territoire qui s’étend, petit à petit, au fil de ses explorations, sans quoi il serait perdu. Quels enfants, et quelles terres inconnues sommes-nous les uns pour les autres, comme autant de territoires à explorer, et grâce auxquels nous nous grandissons, les uns dans les autres ?



Mathildi 23 III 2020

Posts récents

Voir tout

INFINI.E

DIVAGATION MÉDITENTATIVE ~ « Ne pas être limité.e par l’infini »

© 2013 par KOKKINO. Tous droits réservés.